Accueil » Conseils Lecture » Littérature

La littérature japonaise est tellement riche en style et en personnalités, alors que lire, par quoi commencer ?

Si vous avez « peur » de vous lancer dans l’aventure sans GPS, je vous conseille vivement ce dictionnaire (attention dernière mise à jour en 1995 !).

Un siècle de romans japonais  de Georges Gottlieb

Sinon, pêchez un livre au hasard sur le site de Piquier, en fonction du titre, de l’histoire ou de la couverture du livre…

Évidemment, le choix est difficile, néanmoins, je tiens à partager deux des œuvres majeures écrites par des femmes, Murashki Shikibu et Sei Shonagon, à l’époque Heian (794-1192), l’âge d’Or de la culture japonaise caractérisée par une grande vitalité créatrice dans tous les domaines artistiques.

Le dit du Genji illustré par la peinture traditionnelle japonaise (3 tomes sous coffret ; préface Midori Sano ; introduction Estelle Leggeri-Bauer) _Murasaki Shikibu _ Traduction RENE SIEFFERT  – Langue d’origine : JAPONAIS _ Diane De Selliers La Petite Collection

Qui était Murasaki Shikibu ?

Elle portait aussi le nom de Tô no Shikibu ( = prononciation chinoise de fuji (glycine) par référence à la famille Fugiwara, et le titre de shikibu renvoie au lien